Partagez | .
 

 CHAPITRE 1 — start

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 11/11/2012




MessageSujet: CHAPITRE 1 — start   Lun 24 Juin - 20:09

Ces tracts, tout le monde les avais vu.
Il fait beau, pas trop chaud, un temps idéal, pour un printemps. Dommage qu'on soit en été. La place du centre ville, près de l'immeuble du gouvernement est déjà bien bondée. Les gens n'ont pas oublié ces affiches, apparament. Tout le monde se demandais ce que c'était. Qui c'était, aussi, avouons-le. Ce fameux tract, distribué la semaine dernière. Il était simplement noté dessus, Venez-tous sur la place, la semaine prochaine. Message bien mystérieux qui en excitat certains, ou qui en énerva d'autres. Message, simplement signé d'un M en bas de page.

La foule commence à s'agiter près de l'estrade. Impatience ? Oui, sûrement. Et cette impatience fût rapidement rompue. Un homme monta sur scène. Le genre baraqué, homme frigo. Il fût suivi d'un rouquin, grand et maigre, qui tenait un haut-parleur dans sa main droite. Il était suivi d'une fine silouhette, comparable à celle d'une femme. Il regardait furtivement de droite à gauche, comme pour surveiller quelque chose. Où quelqu'un.

« Population d'Anadran, soyez attentifs. »

Cette seule phrase fît taire l'ensemble des personnes présentes. On aurait pu entendre les mouches voler,  mais c'était le haut parleur grésillant qu'on entendait de tous feux.

« Vous connaissez tous cette histoire. Oui, tous, même les natifs ici présents. Cette histoire, considérée comme une bible, peut-être. »

Des S2 étaient postés aux extrémités de la foule, prets à intervenir à tous moments. Que faisaient-ils là ? La S2, forces de l'ordres, considérés comme les CRS...

« Tout le monde la connait, mais savez-vous ce qu'est réellement cette histoire ? Et est-ce la vraie histoire ? »

Un coup de feu retentit. Un S2 avait tiré. Une femme se jeta a terre, les mains sur le crâne. Un enfant s'enfuit en courant. La balle, quelle était-donc sa cible ?

Sur l'estrade, l'homme frigo était venu se poster devant le rouquin. Il avait reçu la balle en plein dans l'épaule droite.
Un nuage de fummée éclata devant les trois personnages mystérieux. Une voix se fit entendre.

« Je suis là, ne vous inquiètez pas. Rejoignez moi. Où ? Vous me trouverez. Où je vous trouverez. »

Les S2 avaient leurs doigts sur la gachette, visés contre l'épaisse fumée qui se dissipa rapidement. Il n'y avait plus personne dedans.

Le jeu peut commencer.


Et maintenant ?

M est apparu. Votre personnage était présent lors de son intervention. En une vingtaine de ligne maximum, parlez de sa réaction par rapport à l'apparition de M. Pour les camp, vous pouvez dès maintenant avoir l'opinion, mais vous le rejoindrez par la suite.

A vos claviers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 23/04/2013
Age : 23
Localisation : France




moi j'suis un rebelle m'dame !
MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 — start   Mar 25 Juin - 11:46

La veille de ce discours, un étrange prospectus était arrivé entre les mains de Xerces. Un prospectus qu'il avait déjà vu naviguer depuis une semaine mais dont il ne s'était pas préoccupé. Jusqu'à ce qu'il l'ait sous les yeux, et qu'il le lise. Il n'aimait pas spécialement le concept du rassemblement mystère organisé par un type dont on ne connait même pas l'identité. Il avait même prévu de ne pas y aller pour être honnête. Mais à force d'entendre murmurer au coin des rues que ce serait une réunion civile de la plus haute importance, il avait cédé à sa curiosité pour se fondre dans la foule présente le jour J sur le lieu de rendez-vous.

Et il avait été attentif à cet homme se dressant sur la scène, cet homme osant prononcer de telles paroles au milieu du monde et des forces de l’ordre. Ils étaient trois sur l’estrade, mais seul le rouquin prenait la parole.

« Tout le monde la connait, mais savez-vous ce qu'est réellement cette histoire ? Et est-ce la vraie histoire ? »

Xerces écarquilla les yeux à cette question rhétorique. Parce qu’il s’était demandé la même chose, depuis son arrivée ici, parce qu’il ne cessait de croire que tout ceci n’était qu’une énorme blague. Et parce qu’il n’avait jamais pu faire confiance à une quelconque forme d’autorité ou de gouvernement. Ce mec avait du cran, mine de rien, pour oser faire une telle annonce en publique. D’ailleurs, le coup de feu qui suivit ne l’étonna pas plus que ça. Mais c’est l’armoire à glace qui prit ça dans l’épaule. C’est pour ce genre de raisons que Xerces déteste les formes d’autorités ou de politique supérieures aux civils. Parce que dès que quelqu’un parle, on le fait taire. Parce que dès que la vérité est effleurée, on fait disparaitre ce qui ont osé y mettre le nez. Tout n’est qu’histoire de corruption.

« Je suis là, ne vous inquiétez pas. Rejoignez-moi. Où ? Vous me trouverez. Où je vous trouverez. »

Serrant les poings, l’argenté rabattit sa capuche sur sa tête pour sortir de la foule agitée sans être repéré par un S2. Il devait rattraper ce rouquin. Il devait le retrouver et faire équipe avec lui. Et même si la notion d’obéir ou de suivre quelqu’un qui prend la tête d’un groupe lui faisait grincer les dents, et même si ses indications plutôt vagues quand à la façon de le retrouver l’agaçaient, il était bien décidé à percer à jour le secret du gouvernement. Non, il ne resterait pas tapi chez lui à rien faire. Il se fondrait dans l’ombre nuit et jour pour trouver ce fameux « M » qui avait l’air d’en savoir suffisamment pour mener un tel acte de rébellion. Quitte à devenir un anarchiste…


» J'écris en #336699.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://k-hitman-reborn.forumactif.com

avatar

Messages : 39
Date d'inscription : 23/06/2013
Age : 22




moi j'suis un rebelle m'dame !
MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 — start   Sam 29 Juin - 19:56

Ce que j'adore par dessus tout, c'est manquer de me tuer en glissant sur un prospectus étrange. En plus, l'affiche est vide, avec juste un texte marqué dessus, nous conviant à nous rendre sur la place. Il y a quelques jours, je comptais bien ne pas m'y rendre, refusant simplement de faire ce qu'on me disait de faire, mais quand j'ai pu apercevoir l'ampleur qu'a pris le phénomène de mes propres yeux, j'ai vite changé d'avis. C'est étrange. Une foule de gens se dirigent vers le même endroit, convergeant en un point unique. La place. Bien entendu, ma curiosité a été piquée, titillée, et entraînée dans un jeu auquel je n'ai pas les commandes. En effet, une fois rendue sur les lieux, j'ai pu observer un rouquin prendre place, entouré d'un cercle vicieux de petits gens du gouvernement et protégé par un roc monté avec lui sur la scène.


« Population d'Anadran, soyez attentifs. »


DIl y a dans sa voix qui inspire le silence et le respect. Même si le discours qu'il tient par la suite à tout pour me faire rire. Comment ça, la vérité n'est pas celle que l'on connaît ? Comment ça, on doit jouer à cache-cache avec lui ? Je fronce mes sourcils, par forcément heureuse de voir cet abruti disparaître derrière un nuage de fumé. Les gouvernementaux sont sur le qui-vive, apparemment. Et vu le regard qu'ils lancent à l'estrade où s'étaient trouvés les trois rigolos de tout à l'heure, ils n'ont pas l'air d'avoir tout compris eux aussi.  Je pousse un soupir d'exaspération. Ce bonhomme roux a décidément le don d'éveiller ma curiosité, c'est fou. Mais je n'ai pas envie d'aller lui courir après. De toute façon, pourquoi le ferais-je ? Parce qu'il me l'a demandé ? Oh, pauvre petit chou. Une personne encapuchonnée passe devant moi. Je la suis du regard, la scrutant alors qu'elle se dirige vers la sortie. Mes yeux toujours fixés sur la silhouette, j'ai une petite mine soucieuse, tordant ma bouche et passant une main dans le tissu bleu de ma robe si douce.


Ma couleur #2ECCFA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 23




je cherche pas les noises
MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 — start   Mar 2 Juil - 12:42

Tous ces événements sont vraiment étranges. Rien que le fait d'avoir lu un tract aussi peu attirant l'était. Lorsque j'ai vu ces mots, je n'y ai pas vraiment prêté attention. Il y a eu des cas similaires par le passé, et jamais il ne s'est réellement passé quoi que ce soit. Si cela n'avait tenu qu'à moi, je n'y serais pas allée.
Cependant, les supérieurs m'ont ordonné d'aller sur place, comme pour beaucoup d'autres personnes travaillant pour le gouvernement. C'est là que j'ai vraiment compris à quel point la situation commence à m'intéresser.
Ces personnes, sur l'estrade, se prenant pour des salvateurs d'Anadran m'ont un peu amusée au premier coup d’œil, mais leurs paroles ont commencé à m'intéresser.

« Tout le monde la connait, mais savez-vous ce qu'est réellement cette histoire ? Et est-ce la vraie histoire ? »

Apparemment, mes soupçons par rapport à certains secrets détenus par les supérieurs sont fondés. Je ne sursaute même pas lorsque le coup de feu est donné, c'était vraiment trop prévisible. Je suis sûre qu'il va falloir que je distribue de nouvelles missions pour que les "résistants" soient arrêtés.
D'un côté, je me dis que les rejoindre pourrait être une bonne idée, il se pourrait que je puisse apprendre certains secrets... Et peut-être avoir ce que je désire?
Non. Je dois faire selon mon plan. Je sens déjà que je vais devoir distribuer de nouvelles missions pour pouvoir capturer ces résistants. Ce dont je suis sûre, c'est que certaines zones d'ombre vont s'éclairer... Intéressant.
Je vois des gens courir de tous les côtés, certains effrayés par l'arrivée des S2, d'autres essayant de paraître le plus furtif possible pour tenter de retrouver le roux et ses acolytes. C'est plutôt amusant de voir ces idiots éparpillés dans tous les sens.
Je reste debout, les yeux rivés sur l'estrade, attendant que le gouvernement me contacte pour me donner les prochains ordres. La journée va être longue, semble-t-il.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 04/07/2013




moi j'suis un rebelle m'dame !
MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 — start   Sam 6 Juil - 18:04

Ulysse aurait aimé assister à l’événement du haut de l'immeuble du gouvernement, mais il s'était avéré qu'y monter lorsqu'on était un simple civil, à l'air vaguement louche qui plus est, relevait de l'impossible. Il s'était donc rabattu sur le bâtiment d'en face, plus aisément accessible. C'était de là qu'il observait avec un amusement non dissimulé les gens s'entasser sur la place, vingt mètres plus bas. Ulysse appréciait la foule, mais seulement lorsqu'il n'en faisait pas partie.

Enfin, les responsables du rassemblement daignèrent faire leur apparition. Ulysse plissa les yeux pour mieux les distinguer, et sa bouche se tordit en une moue incrédule. Le mystérieux M. comptait-il lancer une rébellion grâce à trois individus, ou de nombreux acolytes attendaient-ils cachés dans la foule? Allait-il oser faire son petit speech révolutionnaire sous le nez des S2?
Ulysse appréciait le culot, mais pour le coup, cela s'apparentait plus à une demande d'un aller simple pour le bagne.

Le rouquin commença son discours sans se démonter. Ulysse compta mentalement. Un, deux, trois... Le coup de feu retentit avant qu'il n'ait pu arriver à quinze.

« Connards! » lâcha-t-il entre ses dents. Il se doutait bien que les chiens du Gouvernement n'allaient pas rester les bras ballants, mais le tir sans sommation, il ne l'avait pas vu venir. Depuis quand le Gouvernement était-il devenu assez crétin pour assassiner au vu et au su de tous?

Ulysse se pencha par dessus la rambarde. La foule paniquait, mais pas les rebelles. Le mastodonte avait encaissé le coup sans broncher. Respect. Ils disparurent spectaculairement après une dernière harangue.
Le garçon se recula, pensif.

M. et sa clique avaient piqué sa curiosité. Le Gouvernement et ses méthodes expéditives lui donnaient envie de vomir. Tout le poussait donc à suivre l'injonction du rouquin et à tenter de le retrouver.
D'un pas leste, il se dirigea vers la cage d'escalier, un sourire ravi aux lèvres.
Enfin, quelque chose se passait. La machine était en marche, les événements allaient certainement se précipiter. C'est pourquoi Nox serait de sortie ce soir. Et nul doute qu'il aurait fort à faire.

TROUVÉ ! 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 08/11/2012




je cherche pas les noises
MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 — start   Sam 6 Juil - 20:45

Elle aimait bien ce genre de circulaire qui trainnait dans la ville, annoncant un évènement, important ou non. Elle aimait bien ça parce que c'était toujours amusant ou ça lui apprennait toujours quelque chose. Mais parfois elle n'aimait pas ça parce qu'elle allait devoir faire un rapport. Chose qu'elle allait faire, pour le coup.
Dès le début, elle avait décidé d'aller à cette "réunion". Ce M, il l'intriguait, comme il intriguait sûrement les trois quarts de la population, à vrai dire. Elle voulait en savoir plus. Et surtout, savoir si ce n'était qu'un vulgaire canular, ou non.

Rodrakaset regardait la scène depuis le deuxième étage de la tour gouvernementale. Bien placée, on entend tout de là. Et surtout, on voit tout. Ce rouquin était donc ce M. Et qui était ces deux copains qui trainnaient avec lui ? Alliés, ou personnes se sentant oppréssées par les ordres de ce M ? La jeune femme s'immaginait plusieurs cas de figure. Même si aucun d'entre-eux n'était possible.

Son discour lui avait plus. On dirait le même discour qu'un militant. Celui-là lui rappella particulièrement celui de Cannibale, un roman, qu'elle avait lu dans d'autres temps. Les S2 étaient agités et semblaient tenter, tant bien que mal, de contenir la foule. Dommage pour eux, ils n'étaient pas beaucoup. Le coup de feu la fit sursauter. Certes, c'était un évènement prévisible, mais elle ne voyait pas les fusils de là où elle était. Foutue myopie.

Mais au final, ses idées lui plaisaient bien. Mais au vu de sa gradation dans le gouvernement, elle ne pouvait pas se permettre d'assumer pleinement ses opinions. Car deux camps allaient naître. Et elle, elle ne fera partie de ni l'un, ni l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 35
Date d'inscription : 03/07/2013
Age : 20




je cherche pas les noises
MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 — start   Lun 8 Juil - 12:29

Lorsqu'une feuille volante passe sous le nez de Marianne, sa curiosité ne fait qu'un bond. Elle baisse la tête et ramasse ce qui s'est déposé par terre, comme tombé du ciel. La feuille était blanche. Parfaitement blanche, rien ne pouvait ternir ce blanc, mis-à-part une simple phrase : “Venez-tous sur la place, la semaine prochaine. ”. En lisant cela, Marianne ne savait pas vraiment comment réagir. Le M figurant en bas l'intriguait, et elle se demanda même s'il ne s'agissait pas d'une plaisanterie. C'était peut-être le cas. Mais elle avait décidé de se rendre sur la fameuse place, espérant qu'elle choisirait le bon jour dans la semaine.
Ce jour-là, Marianne préférait rester éloignée de la foule. Elle avait les yeux rivés sur ce qu'elle voyait de l'estrade, et plus particulièrement sur l'homme roux qui venait d'y monter. Elle ne prêta pas grande attention aux deux personnes l'accompagnant.
« Population d'Anadran, soyez attentifs. »

Après cette phrase, c'est comme si Marianne dormait debout. Elle entendait, certes, mais n'écoutait plus. Elle avait légèrement baissé la tête. Et elle ne savait même pas pourquoi elle était venue. Après tout, une réunion pareille ne l'intéressait pas plus. Elle sortit de ses pensées lorsqu'un coup de feu retentit. Surprise et effrayée, elle sursauta en levant brusquement la tête.

« Je suis là, ne vous inquiétez pas. Rejoignez moi. Où ? Vous me trouverez. Où je vous trouverai. »

Marianne fronça les sourcils. Ils avaient disparu. Les forces de l'ordre étaient prêtes à tirer, chose qui effraya grandement la jeune blonde. Elle serra les dents, et, suivant un grand nombre de personnes, quitta la place. Elle avait peur. Elle n'avait aucun avis sur la vie politique d'Anadran, mais elle sentait que cet évènement allait déclencher un combat perpétuel au sein du système. Le monde que Marianne avait toujours connu allait changer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar





MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 — start   Dim 14 Juil - 22:29

Je n’aimais pas ce genre de prospectus, avec de simples mots, développant l’imagination humaine. La lettre M accroissait cette impression qu’un oiseau de mauvaise augure allait semer la discorde dans peu de temps. Les ordres du gouvernement étaient clairs, et ne me surprirent pas. Ils m’exaspérèrent dans un certain sens car, aucune explication n’avait été offerte, simplement : le jour J, placez des hommes sur la place, au moindre soucis, agissez. Agir, oui, mais dans quel sens ? Ce M, devait-on l’attraper ou le neutraliser ? Qu’allait-il se passer exactement ? Un soupir de ma part, tandis que je croisais les bras, fixant le plan de la ville, réfléchissant aux innombrables hypothèses qui pourraient se passer…Demain. Attentat ? Blague de mauvais goût ? Inutilité ? Discours ? Il fallait placer des hommes, sans éveiller la panique de la populace.

Le jour J, des S2 étaient postés ci et là. Du haut d’un toit, accompagnée de deux de ces derniers cités, je fixais la scène et ses alentours. Un jeune homme maigre et roux se tenait là, M. Ses paroles me firent hausser un sourcil, et l’autre ne tarda pas à le rejoindre en entendant le coup de feu. Qui avait donné l’ordre de tirer ? Une explosion de fumée. Non seulement cela avait déclenché la fuite du roux, mais aussi une certaine panique. J’ai serré les mâchoires. Ce M, que voulait-il dire ? Qu’organisait-il donc ? Rien de bon, seulement des emmerdes. Il fallait l’arrêter immédiatement, c’était une graine qui ne devait pas pousser. Pouvait-il s’enfuir ? Nous avions veillés à poster des S2 dans les petites rues, mais aussi près des entrées d’égouts, il fallait veiller sur toutes les possibilités d’échappatoire. Me tournant vers un des hommes, j'ai rétorqué cet ordre :

« Demandez à la S3 le plus d’informations possibles sur ce M, immédiatement. »

Je pris mon envol, poussant violemment sur mes serres pour survoler la fumée, je n’arrivais pas à voir ne serait-ce qu’une silhouette. J’ai juré intérieurement, tentant de me concentrer. Il ne fallait pas faillir à cette tâche, certainement pas ! Ce tir…Avait tout gâché. Il donnait de l’authenticité à cet homme, de la valeur, il attiserait plus encore la curiosité des citoyens d’Anadran sur le roux. Mon agacement allait croissant.

« Tsk ! »

J’aperçus une silhouette maigre, aux reflets roux. J’ai piqué pour planter avec violence mes serres dans le sol, mais je n’avais rien attrapé, ce n’était qu’une ombre. J’ai serré les poings avec rage et incompréhension mêlées, gardant mon visage impassible, tout en repliant mes ailes et en déliant mes serres des pavés. Il ne restait plus qu’à trouver ce M, pour cela, il fallait suivre de possibles adhérents à cet homme, n’est-ce pas ? Les S2 s’éparpillèrent pour le chercher, mais ils ne trouveraient rien, j’en suis certaine. De l’estrade, je plantais mes iris dans la foule, à la recherche d’un possible curieux et admirateur du roux. Je l’ai trouvé. Un signe de main à un subalterne restant planté là, lui faisant signe de suivre l’énergumène, que je suivis tout autant, mais plus à distance.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 17/10/2013




je cherche pas les noises
MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 — start   Jeu 24 Oct - 1:03

Ne faisant que passer dans le coin, il fallut que les fils du destins de l'insouciante s'entremêlent: Dés qu'elle attrapa l'une de ses feuilles qui tombaient du ciel. Les rouages d'un nouvel obstacle semblaient avoir commencer. Passant entre ses doigts, l'instruction écrite : 


Venez-tous sur la place, la semaine prochaine

Face à cela, bouche-bée, elle ne savait pas réellement quoi faire. Devait-elle se sentir concernée devant ce tract? Ou était-ce à prendre à la légère ? Quelque part, l'aspect de ce qu'elle tenait dans les mains, son instinct lui susurré que quelque chose d'important allait se produire, c'est alors que la feuille de déchira en un coup de vent. Ne pouvant se permettre d'ignorer ce mauvais présage, son inquiétude ne fit que s'amplifier. C'est alors qu'elle prit son courage à deux mains : << J'irai là bas. >> pensa t-elle d'un air sérieux.

C'est alors qu'enfin était arrivé ce fameux jour, très surprise du nombre important qui s'y trouvait, elle essayait de voir à travers la foule de ce qui pouvait s'y tramer. A vrai dire, tout ce qu'elle voulait c'était que tout se finisse le plus vite possible, elle étouffait. Lors de l'apparition tant attendu, les gens semblaient encore plus agités que tout à l'heure, et les messes basses commencèrent bruyamment. Midori en avait la nausée, le bruit, la foule, cela la rendait malade. Ils se calmèrent enfin, permettant ainsi la vue de deux hommes dont l'un dégageait du charisme, ce qui l’impressionna énormément. Mais gardant son sang froid, l'esprit attentif au discours. Quelque part, ses propos étaient étranges, la jeune brune ne comprenait pas réellement ce qu'il disait mais il y eut une phrase qui y eut de l'impact en particulier, et pas que dans le coeur de l’Éperdue.

« Tout le monde la connait, mais savez-vous ce qu'est réellement cette histoire ? Et est-ce la vraie histoire ? »

A cet instant, quelque chose n'allait pas, c'est alors que les doutes de cette dernière se confirmèrent. : Un coup de feu retentit formant un écho gigantesque. Les personnes présentent se mirent à s'affoler, le visage crispait, elle ne savait pas ce qui se passait. Son corps tremblait, pourquoi? Elle, qui avait voulu rejoindre la mort? Pourquoi avait-elle peur? Obsevant la panique général, le chaos semblait avoir pris dessus sur son calme, un frisson parcourait tout son corps, les mains collés à ses bras, elle essayait de se réchauffer. A ce moment, des souvenirs réapparaissaient, mais elle reprit vite ses esprits lorsqu'elle fut témoin du spectacle qui s'offrait à trois protagonistes. 


« Je suis là, ne vous inquiétez pas. Rejoignez-moi. Où ? Vous me trouverez. Où je vous trouverez. »



Les yeux écarquillées, une fois cela terminée, sa vie qui paraissait être si calme et paisible semblait avoir disparu. Elle ne put s'empêcher d'être impliquée dans une future bataille qui semble être un événement qui risquerait de bouleverser la vie de Midori ainsi que tout Anadran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: CHAPITRE 1 — start   

Revenir en haut Aller en bas
 

CHAPITRE 1 — start

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» ~ Chapitre I : Interprétation des rêves ~
» [CHAPITRE 4] Le monde des sorciers s'embrase.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANADRAN :: 
Gestion des personnages
 :: L'intrigue
-



les autres partenaires