Partagez | .
 

 Pique. [ Maria & Maria ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 23




je cherche pas les noises
MessageSujet: Pique. [ Maria & Maria ]   Dim 27 Oct - 19:58

Le soleil se couche lentement sur la plaine d'Hyrule Anadran. C'était une journée de travail à peu près comme les autres, je me suis occupée de pas mal de dossiers, j'ai peu mangé et Maria est partie plus tôt que d'habitude, me laissant avec un ou deux dossiers que je dois continuer de traiter chez moi. Cela ne me lasse pas. Au contraire. Au moins j'ai des choses à faire pour m'occuper l'esprit.

... D'ailleurs c'est terriblement louche que Maria soit partie si tôt aujourd'hui.
Non.
Ne me dites pas que.
NON.

Je me précipite à ma porte, sortant mes clefs à la vitesse de l'éclair et ouvrant ma porte le plus fort possible, mon œil jaune écarquillé.
Maria est assise sur mon canapé, me regardant avec ses yeux bleus ciel pétants, la bouche en cœur, mon ordinateur portable plein de messages de bugs devant elle et un de mes papiers importants dans ses mains qu'elle commence à transformer en origami.

"...MARIA BORDEL JE TE TIENS."

Je referme la porte à clefs rapidement derrière moi, sans la quitter du regard.
J'attends sa réaction. Prête à faire... Je ne sais quoi. C'est devenu une habitude de trouver mon ordinateur portable pété et des origamis partout dans la pièce. Mais j'ai rarement pu la choper sur le fait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 26/10/2013




MessageSujet: Re: Pique. [ Maria & Maria ]   Dim 27 Oct - 21:23

Vallen s'est mystérieusement volatilisé de son travail pour aller squatter chez sa collègue, Maria. Il a réussi à rentrer par le fruit du hasard... du moins on va dire comme ça. Il fallait qu'il consulte quelque chose sur le PC de Maria. Il voulait juste faire une recherche internet, rien de plus.

Oh, mince.

En voulant presser la touche Entrée, voilà que le pc se met à buguer. L'écran se fige un instant avant d'indiquer un message d'erreur. Cliquant nerveusement sur la croix rouge, un autre message d'erreur s'affiche. Et ainsi de suite. En voulant ouvrir le gestionnaire de tâche, c'est un dossier qu'il ouvre. Tout commence à s'emmêler et l'écran devient tout bleu, les messages d'erreur continuant à apparaître avec un bruit assourdissant.

Choqué, Vallen se rua vers une pile de papiers. Rien à faire si c'était des papiers important; il fallait qu'il se pardonne. Assis devant l'ordinateur qui criait à l'aide, il commençait son affaire. Il devait faire des origamis. Un dragon, puis un chaton, puis une petite fleur. Il était sur le point d'entamer une cigogne quand Maria entra comme une furie chez elle. Il était choqué de la voir débarquer ainsi et a une heure pareille. Elle a dû se dépêcher, c'est obligé.

Il resta figé un instant avant de finir discrètement son origami en cours. Il se leva lentement, s'éloignant de l'ordinateur en fixant Maria. Sa cigogne dans les mains, il sourit nerveusement.

- Pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 23




je cherche pas les noises
MessageSujet: Re: Pique. [ Maria & Maria ]   Dim 27 Oct - 22:29

Mes yeux restent rivés sur son visage. Je connais TELLEMENT bien cette scène, je sais déjà qu'elle a dû faire une cigogne, c'est la seule forme qu'elle réussit à faire à la perfection. Cette fourbe sait que j'aime la perfection. Mais cela fait la 13ème fois que je dois emmener ce 9ème ordinateur acheté en l'espace d'un mois au réparateur. Elle l'a déjà cassé 20 fois mais j'avais réussi à le "réparer" en moins d'une heure, en tapant au hasard sur les touches. Cela ne peut continuer ainsi. Pourtant, je n'ai vraiment pas envie de me mettre en colère contre lui. Enfin elle. Enfin on s'en fiche.

Je dois faire quelque-chose. 

Je me rapproche d'elle, prenant délicatement son origami de mes deux mains, toujours en la fixant dans les yeux, car comme dans tout scénario typique, je suis sûre que si je la lâche du regard pendant plus de cinq secondes elle partira avant même que je n'ai pu obtenir quoi que ce soit d'elle. Je m'adresse donc à elle avec la voix la plus mielleuse possible.

" Maria... Tu sais que cela fait plusieurs fois que tu fais ça. Des origamis ne vont pas réparer mon ordinateur ni faire en sorte que je te pardonne totalement. Tu dois m'aider à le réparer, s'il te plaît."

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 26/10/2013




MessageSujet: Re: Pique. [ Maria & Maria ]   Dim 3 Nov - 19:27

Il a énervé Maria. Pour une fois, elle l'a chopé en train de faire exploser son ordi pour la énième fois. Lui qui pourtant, arrive toujours à se barrer avant qu'elle arrive, cette fois, il s'est fait prendre sur le fait.

Et elle souhaitait qu'il lui répare son PC. La bonne blague! C'est facile pour lui de les faire fumer, mais pour les réparer c'est autre chose. Il sursautait nerveusement, elle faisait flipper à le fixer comme ça. On aurait dit qu'il avait la chiasse ou quelque chose comme ça.

- Hey, je suis pas mécanicien, si je le répare il va être encore plus cassé.

Il était sérieux, pour une fois. Il était sûr que si il touchait encore une fois ce pauvre PC, il allait exploser, s'envoler vers d'autre cieux, que sais-je. Et il commençait déjà à diriger ses sales mains vers l'ordinateur. Il pouvait bien sentir qu'il allait encore plus rendre l'âme.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 23




je cherche pas les noises
MessageSujet: Re: Pique. [ Maria & Maria ]   Dim 3 Nov - 19:57

Je sens qu'il ne veut pas le réparer. Evidemment j'étais sûre, en lui ayant posé cette question, qu'elle allait refuser, c'était clair et net. Je ne veux pourtant pas qu'il s'en tire une nouvelle fois comme ça, en partant et en me laissant seule avec ces origamis et ce pc cassé, certainement pas. Je ne vais pas encore passer une soirée avec toutes ces idioties à faire.

Il n'y a plus qu'une seule solution pour la faire plier. La plus terrible de toutes, une technique ultime. Mon regard s'adoucit et, tout en continuant de le regarder, je me rapproche d'un pas de lui. Je pose ma tête contre son torse, l'entourant de mes bras et le serrant doucement contre moi. Mon Dieu, elle doit mourir de chaud sous ce manteau, je peux quasiment en sentir la chaleur qui s'en émane.

" S'il te plait Maria... Reste au moins avec moi? Juste en dépliant ces origamis? Ce sont certainement des papiers importants pour le gouvernement tu sais... Je n'ai pas envie de rester seule à faire tout ça cette nuit. "

Je la serre un petit peu plus fort, espérant que cela le fera craquer. Qu'est-ce que je suis en train de faire au juste? J'espère au moins qu'elle a pensé à se laver.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 26/10/2013




MessageSujet: Re: Pique. [ Maria & Maria ]   Sam 9 Nov - 20:41

Nooooooon! Pas le regard doux! C'est sûrement la pire chose a faire quand on veut essayer de retenir cet homme qui a les doigts maudits par l'esprit de l'ordinateur cramoisi. Décidément, elle voulait réellement que Vallen le gras avec un manteau trop exagéré reste avec elle. Peut-être pas pour réparer son PC, elle l'a dit, mais au moins pour déplier la petite montagne d'origamis qu'il s'est cassé les fesses à faire.

Vallen le gras sursauta en voyant que Maria l'enlace. Il s'agita dans tous les sens pour qu'elle s'éloigne, cette sensation lui faisait bizarre. Ça faisait un moment qu'il n'a pas eu de câlins, et encore moins de la part de Maria. Depuis qu'il l'a tué, il n'a jamais osé lui dire qui il était réellement. Et il flippait à mort qu'elle le découvre un jour. Mais ça arrivera sûrement un jour, étant donné qu'il ne pourra jamais cacher son identité. Malgré ses apparences changées, il restait au fond le même. Et ça, il le cachait à la PETITE Maria.

- Mais Maria, j'ai mal au ventre...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 23




je cherche pas les noises
MessageSujet: Re: Pique. [ Maria & Maria ]   Sam 9 Nov - 23:38

Mal au ventre? Pourtant, je n'entends strictement rien provenant de lui. Elle me ment très certainement pour essayer de s'esquiver. Malheureusement pour lui, je suis déterminée à la garder ici. Est-ce simplement pour qu'il m'aide à déplier ce bazard? Peut-être que j'ai juste cette envie d'en faire un petit uke pour ce soir mal traité même pas payé pour déplier des papiers.

Mais au fond de moi, je sais clairement ce que j'ai. Je ne veux pas passer une de ces autres soirées à penser à lui. A penser qu'il me manque, à penser que si ça se trouve j'aurais pu faire quelque-chose pour éviter ça, si ça se trouve il avait vraiment voulu faire ça, peut-être même à cause de moi... Ces idées me font trembler un peu. Je fais en sorte d'arrêter d'y penser rapidement. Je ne dois pas montrer quoi que ce soit, surtout pas à Maria. Surtout pas quand j'essaye de la faire plier.

Je le sens s'agiter, quelle réaction étrange. Peut-être ne s'est-il vraiment pas lavé. Tant pis, je dois lui faire comprendre que j'ai vraiment besoin qu'elle reste, et surtout qu'il est vraiment obligé de le faire. Je fais en sorte de passer mes bras autour de son cou, me collant un peu plus contre elle en le regardant dans les yeux, l'air suppliante.

" Maria! S'il te plait... J'ai des médicaments, des toilettes, des pâtisseries, ce que tu veux. J'ai vraiment besoin que tu m'aides... Et que tu restes... "

Maria a vraiment très chaud sous son manteau. Sérieusement, elle a combien de couches d'oignon? Il faut que je fasse quelque-chose pour qu'elle craque. Je n'ai plus terriblement d'idées, un câlin, venant de ma part, c'est quand même déjà un énorme effort pour demander un service, d'habitude je ne fais qu'un faux sourire et une bouille mignonne pour que cela fonctionne au chalet travail.

Je penche un peu ma tête. Peut-être que quelque-chose pourrait fonctionner. 

" Je ferais quelque-chose que tu veux en échange, si c'est cela que tu souhaites... "

Le bout de mes doigts caresse mécaniquement sa nuque depuis tout à l'heure. Je m'arrête rapidement, assez gênée. Non, je ne dois pas rougir, surtout pas. Comment cela se fait que j'ai fait ce geste sans m'en apercevoir? Il faut que je me concentre, elle doit rester! Je tente de lui refaire un petit sourire, je me sens quand même étrange à lui demander cela de cette façon.
Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 26/10/2013




MessageSujet: Re: Pique. [ Maria & Maria ]   Dim 17 Nov - 18:11

Et merde. Apparemment, la technique du mal au ventre ne marchera pas, ou plutôt, pour être plus clair, rien du tout ne marchera! Maria est déterminée à me retenir chez elle pour un bon moment. Il peut simuler le cancer ou toute autre maladie grave, elle en aura plus rien à faire. Fuck.

Maria continue à le coller, ce qui le rend de plus en plus mal à l'aise. Il la laisse l'enlacer et même caresser sa nuque. Il est trop pétrifié pour la repousser, du moins, pour l'instant. Ses expressions changèrent, elle ne lâchera donc jamais le morceau. Prête à tout, c'est ce qu'on voyait sur son visage. Même ses paroles avaient une lueur de "reste ici, on est bien, regarde tout ce qu'on peut faire". Il savait qu'il aurait dû s'enfuir comme un ninja avant même que Maria n'ouvre la porte.

- Alors va me faire un sandwich, femme. Je vais déplier les origamis... je peux pas t'en garder un? Je suis sûr d'avoir pris au moins un papier trop vieux pour qu'il soit important...

Vallen finit par la pousser, gentiment. Puis il se met à l'aise comme un gros porc sur le canapé, quelques origamis sur son ventre gras. Il commence à en déplier un, lentement mais sûrement. Mais il est sûr qu'il finira par en déchirer un. Faire, c'est facile, défaire, c'est autre chose...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 23




je cherche pas les noises
MessageSujet: Re: Pique. [ Maria & Maria ]   Dim 17 Nov - 20:41

J'ai l'impression de rêver. Il est assis sur le canapé, il est en train de déplier les origamis minutieusement. Ai-je vraiment réussi? Elle va rester? Je reste plantée là pendant quelques secondes à le regarder faire, c'est bien la première fois que j'arrive à faire plier Maria pour quelque-chose.

Je dois cependant rester vigilante. Je jette un coup d’œil rapide à la fenêtre, c'est bon, elle semble fermée à clé. Maria n'a vraiment pas bougé et continue de déplier ces papiers. Si ça se trouve, ils ne sont pas si important que cela, j'en suis même sûre à 90%. Je glisse les clés de la porte d'entrée dans mon soutien-gorge afin d'être sûre qu'il n'essaye pas de les prendre dans ma poche ou sur un meuble en douce pour tenter de fuir.

Je rougis un peu après ce qu'il me dit, les yeux écarquillés, un peu intimidée par ses paroles. "Va me faire un sandwich, femme"? Pour qui elle se prends? Peut-être est-ce quelque-chose sur lequel on peut plaisanter entre... "amies"? Je n'en ai pas la moindre idée, cela fait énormément longtemps que je n'ai pas "traîné" avec qui que ce soit. Je suis en pleine hésitation, devrais-je l'engueuler? Pourtant, je me sens touchée par l'idée qu'il a de me laisser un de ses origamis. Pourquoi est-ce que je me sens comme ça? Ce n'est pas comme si je dois en avoir quelque-chose à faire de ces morceaux de papier.

Je secoue un peu la tête, toujours avec les joues légèrement rose, poussant un petit soupir.

" Pas de ces papiers malheureusement, les moins importants doivent rester en archives... Mais... "

Je me dirige vers un tiroir qu'elle n'a sûrement pas remarqué en rentrant. Dessus se trouve collé un post-it avec marqué "Maria" au feutre noir. Je l'ouvre, prenant la pile de papiers d'origamis se trouvant à l'intérieur. Il y en avait plein, de différentes couleurs et même avec des motifs. J'aurais préféré qu'elle remarque ce tiroir plus tôt. Je pose les feuilles sur la table basse, devant lui, là où il y a de la place.

" Je pourrais garder tous ceux que tu feras avec ceux-ci... "

A partir de ce moment, je commence à hésiter. Je fais trois pas vers la cuisine pour aller lui faire son sandwich, sûre qu'il ne partira pas, mais d'un côté peut-être plaisantait-elle? Je refais deux pas vers le canapé, mais j'hésite toujours. Et si elle m'en voulait si je n'allais pas vraiment lui faire un sandwich? Je me redirige donc vers la cuisine d'un pas précipité, commençant à sortir les ingrédients. J'ai l'impression de me sentir aussi idiote que lorsque j'étais vivante et que je vivais avec Vallen, tiens.

Non, n'y pense plus Maria, arrête d'hésiter et fais ce putain de sandwich.

" Tu veux quoi dans ton sandwich, V... Maria...? "

Quel lapsus idiot. Je ravale ma salive, un peu tremblante. Pourvu qu'elle n'ai pas remarqué que j'allais lui donner un autre prénom. Pourvu qu'elle ne remarque pas que je suis complètement stressée.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 26/10/2013




MessageSujet: Re: Pique. [ Maria & Maria ]   Mer 20 Nov - 12:42

Maria passait vraiment pour une idiote à essayer d'aller, venir, repartir, à faire ça plusieurs fois avant de finalement aller dans la cuisine. Elle avait donné à Vallen des papiers spéciaux pour faire des origamis. Il n'avait pas remarqué qu'il y avait un tiroir rempli de ces merveilles à son effigie. Alors il posa les papiers de couleurs sur la table, à côté de l'ordinateur qui avait fini de rendre l'âme. Et il déplia sommairement les papiers. Ces derniers garderont des cicatrices, des traces de pliage en d'autres termes. Et certains de ces papiers se retrouveront avec quelques déchirures sur les côtés.

Après les avoir tous dépliés - sommairement, il les posa comme ça sans rien poser dessus pour les aplatir. Et il se jeta sur le saint Graal pour refaire ces figures tant aimées. Il sursauta quand Maria allait prononcer son véritable prénom. Un peu stressé, un sourire nerveux venait de se dessiner sur son visage.

- Jambon fromage cornichon et moutarde, c'est tout.

Sans même s'en rendre compte, il indiqua à Maria de faire un de ses sandwich préférés: bien crades mais tellement bons. Il avait un peu peur qu'elle remarque ce petit détail.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 23




je cherche pas les noises
MessageSujet: Re: Pique. [ Maria & Maria ]   Mer 20 Nov - 18:09

Jambon, fromage, cornichon et moutarde... Un mélange pareil? Dans cet ordre? C'est la chose de trop. Ce mélange, Vallen me l'a demandé des tonnes de fois lorsque je lui proposais de lui préparer quelque-chose. Maria a décidément quelque-chose à voir avec lui. C'est impossible autrement. Personne d'autre n'aurait des goûts pareil pour des mélanges douteux... A part moi, mais ça, c'est supposé être un secret.

" Très bien. Je te prépares ça. "

Je prépare donc ce mélange assez rapidement, tout en faisant en sorte de doser le tout comme avant. Je mets le sandwich dans une petite assiette, le lui apportant. Je m’assois à côté d'elle et dépose le sandwich devant elle, en poussant les papiers qu'il a déplié.

" Merci d'avoir déplié tout cela... "

Je prends ma respiration, serrant mes mains sur mes genoux. Je dois lui demander si elle le connaît, si il a une information sur lui. Je pose mon regard sur elle, mon œil jaune scrutant son visage pour examiner ses réactions face à ma question.

" Maintenant, il faut que tu me le dises, Maria... "

Mes mains se mettent à trembler un peu. C'est la première fois que je peux avoir une piste sur lui, il faut absolument que je sache où il est. Je veux le retrouver.

" Tu sais où est Vallen...? Tu le connais, n'est-ce pas...? "

Ma voix semble avoir un peu changé. Je tremble comme une grosse stressée de la vie et mes cordes vocales semblent vibrer à cent à l'heure, mon cœur battant assez fort dans ma poitrine. J'attends sa réponse, ne détachant pas mon regard d'elle.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 52
Date d'inscription : 26/10/2013




MessageSujet: Re: Pique. [ Maria & Maria ]   Lun 2 Déc - 18:59

Vallen se contentait d'attendre que son sandwich vienne, assis comme un roi à glander après avoir fait sa part de travail. Malgré ses airs dégourdi, il était un peu tendu au fond de lui. Il avait un mauvais pressentiment et il se trompe pas souvent quand il a une telle impression.

En voyant sa nourriture arriver, il était content. Son ventre venait de gargouiller plusieurs fois avant que Maria ne revienne. Il voulait se jeter dessus, mais il devait attendre, apparemment. Maria semblait étrange, maintenant. Il sursauta légèrement avant de la regarder dans les yeux, un peu gêné.

- Euh... excuse-moi mais qui est Vallen?

Évidemment qu'il le connaissait, c'était lui! Mais il ne voulait pas lui révéler son secret. Encore triste de l'avoir tuée aussi bêtement, il préférait laisser encore un peu de temps avant de lui avouer.

- Pourquoi tu me demandes ça?

Sans même attendre sa réponse, il commença à manger le sandwich.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 03/06/2013
Age : 23




je cherche pas les noises
MessageSujet: Re: Pique. [ Maria & Maria ]   Lun 2 Déc - 22:47

"Qui est Vallen"? Elle a clairement quelque-chose à cacher, ça se voit. Il mange son sandwich, peut-être pour me faire croire qu'elle ne compte pas répondre à plus de questions? Je ne compte pas lâcher l'affaire comme ça, certainement pas. Elle a bien trop de ressemblances avec lui, la seule solution est qu'il ai traîné avec suffisamment longtemps. Je baisse un peu les yeux, les relevant assez vite en me rappelant du sexe de la personne en ma compagnie. Je n'ai pas envie qu'il y ai des suppositions douteuses.

Cependant, si jamais il s'avère que je me trompes, même si cela est quasiment impossible, il ne faut pas qu'elle me prenne pour une folle. L'ambiance serait bien trop étrange au travail et mes recherches seraient compromises si elle parlait de cette soirée que nous avons actuellement. Je décide donc d'être un peu plus calme en lui parlant.

" Maria, pardonne-moi si je me trompe mais je suis quasiment sûre que tu le connais... Il est le seul à me demander de tels sandwichs, à parler un peu comme toi... "

Mes mains tremblent de nouveau. Et merde, repenser à tout ça me mets vraiment trop mal. Je regarde mes mains, ma vision devient floue. Je revois tout ce que j'ai vécu, tout ce que j'ai perdu, tout ce qu'il s'est produit... L'accident. Et si, à ce moment, j'avais fait quelque-chose sans m'en rendre compte, comme avoir bougé sans m'en rendre compte et avoir tout provoqué? Des larmes montent à mes yeux.
Je ne dois pas céder, je dois rester impeccable, si Maria a des informations sur lui, je dois rester impeccable pour la persuader... Et merde. Je sens des larmes commencer à couler sur mes joues. J'arrive encore à parler, d'une voix tremblant énormément, couverte de sanglots. Cela ne me ressemble tellement pas. Pourquoi est-ce que je craque comme ça? Pourquoi est-ce que rien que le fait que je puisse obtenir des réponses me mette dans cet état? Je suis censée être forte maintenant, je suis censée vouloir savoir!

" V...Vallen était mon petit ami quand on était vivants... Et... Un soir, on a eu un accident, et puis... Si ça se trouve, c'est possible que ce soit à cause de moi, et, et... Je sais pas, merde! Je sais pas où il est! Je bosse au gouvernement et je peux même pas savoir où il est! Comment tu crois que je me sens, moi, à même pas être capable de savoir comment il va, à même pas pouvoir trouver ne serait-ce qu'une seule petite information à propos de lui alors que je suis une secrétaire qui s'occupe de centaines de dossiers tous les jours?! Je... "

Et c'est à ce moment que je me rends compte que j'étais totalement en train de péter les plombs contre cette pauvre Maria qui n'avait rien demandé à part un sandwich dégueux. Le visage en larmes, je la regarde en ayant l'air totalement paniquée par cet aspect de ma personnalité que je viens de lui dévoiler.

Et maintenant, qu'est-ce que je dois faire? Comment rétablir une parfaite situation? Je n'ai jamais craqué à Anadran pourtant, j'ai toujours fait en sorte de rester saine. Quelques larmes coulent encore sur mon visage, j'essaye de les essuyer du revers de ma manche.

" ... Excuse-moi... C'est un peu... " Je pousse un soupir, essayant de me calmer. " Je... Je ne sais plus quoi faire... Désolée... "

J'ai sûrement foutu son instant sandwich en l'air avec cette crise de panique.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Pique. [ Maria & Maria ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pique. [ Maria & Maria ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maria Vs Vickie Guerrero
» Maria Kokoe { Vampire }
» Maria Chapdelaine.
» Maria Vs Brie Bella
» -Bébé Maria-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANADRAN :: Habitations :: Maria Attewhell-



les autres partenaires